Pourquoi je ne me dis plus polyamoureux aujourd’hui (colas et Lauren)

Colas vit la non-exclusivité amoureuse et sexuelle depuis plusieurs années.

Aujourd’hui, il me parle de son parcours ainsi que de ses réflexions actuelles sur le fait de se dire polyamoureux. En effet, il explique comment il reçoit le plus souvent, dans le regard des autres, de l’incompréhension et un décalage par rapport à la réalité de ce qu’il vit.

Dans un deuxième temps, colas me demande comment je vis mon identité polyamoureuse aujourd’hui

A partir de nos expériences respectives, nous enchaînons sur une discussion, toujours en maturation, sur l’arrivée des hommes cisgenres hétérosexuels dans les sphères relationnelles plurielles

Nous questionnons notamment le manque d’apprentissage de l’empathie et du travail émotionnel qui peut s’avérer une charge énorme (pour les autres parties du polycule*) dans les relations cishétérosexuelles.

Un grand merci colas pour ton témoignage et nos partages, toujours riches et en évolution. 

En duo avec Ana, colas est éditeur aux éditions aka.

Musique : Sea Diamond de Vince Dolphin.

*polycule : réseau de personnes polyamoureuses dont les membres sont étroitement connectés (inspiré de la définition sur polyamour.info). 

Partager ce podcast :